Accueil > Actualités COVID-19

Conseils pour bien porter un masque

Quel masque porter ?

Il existe différents types de masque, mais tous ne sont pas accessibles à l’ensemble de la population :

 

  •   Les masques FFP2 : ce sont des masques filtrants, qui permettent de se protéger et de protéger les autres, mais ils sont réservés aux professionnels de santé,
  •  Les masques de type chirurgical : ils bloquent la projection des sécrétions et sont donc indispensables à toute personne malade, ils sont pratiques parce qu’à usage unique,
  • Les masques en tissu : ils sont réutilisables à condition de bien respecter les conditions de lavage.

Pour une question de confort, il est plus facile de porter un masque chirurgical que ceux en tissu qui sont lourds, chauds, avec des élastiques pas toujours adaptés.

 

Quand doit-on porter un masque ?

Il est impératif de porter un masque quand on est malade ou si l’on ne peut pas respecter la distance d’un mètre.

Il faut bien comprendre que le masque ne nous protège pas mais protège les autres de nos sécrétions. Si tout le monde en porte un, la transmission du virus est ralenti, à condition de bien respecter les conditions indiquées par ailleurs.

 

Comment bien porter son masque ?

Il faut saisir le masque par les élastiques, disposer les élastiques derrière les oreilles, ajuster l’arête du nez puis descendre le masque sous le menton. Tout le visage doit être couvert : du nez jusqu’au menton.

Une fois le masque mis en place, il est impératif de ne plus le toucher !

De même, lorsqu’on l’a retiré, on ne le remet plus. On le jette s’il s’agit d’un masque chirurgical, on le met au lavage s’il s’agit d’un masque en tissu.

 

Comment nettoyer son masque en tissu ?

Les masques doivent être lavés à 60 ° durant 30 minutes. Ensuite, ils doivent être sechés en deux heures : il semble que le sèche-cheveux soit la solution.

Qu’en est-il du masque norme AFNOR ?

Un masque qui ne remplit pas toutes les conditions n’est pas un masque qui protège.

La problématique du masque dit-AFNOR est qu’il n’y a aucun contrôle de fabrication, la plupart du temps aucune indication sur le nombre de lavages possibles, les conditions de lavage doivent impérativement être respectées. 

 

En résumé :

Il faut retenir que le port du masque ne se substitue pas au lavage des mains et au respect des gestes barrières, notamment la distanciation sociale. Il ne doit être considéré que comme un complément.

Les autres actualités

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de navigation et vous permettre de partager des contenus sur les réseaux sociaux en savoir plus Fermer